Le freecell

Freecell ! Ce nom ne vous dit peut-être rien ou bien vous êtes au contraire un fervent adepte de ce jeu de cartes comme des millions de personnes ! Le Freecell est très populaire grâce notamment au système d’exploitation Windows qui l’a incorporé dans tous les ordinateurs configurés avec ce système, il a rencontré du succès dès sa création et il est devenu très prisé par les joueurs. Sa popularité a crue à vitesse grand V grâce à Microsoft et notamment à Jim Horne qui développa la version du jeu pour Windows.

Le comprendre

Mais en quoi consiste t’il exactement? C’est avant tout un jeu de patience, de réflexion mais également de stratégie. Il se joue à 1 seul joueur avec la totalité d’un jeu de 52 cartes. Le Freecell se joue le plus souvent de façon virtuelle grâce à un simple ordinateur sous Windows ou bien en ligne grâce à des sites dédiés. Ce qui permet d’affronter plusieurs participants. Cependant pour les personnes non équipées en informatique, il est possible de jouer simplement avec des cartes traditionnelles sur sa table de salon en reprenant les mêmes règles. Mais n’oubliez pas de vous munir d’un chronomètre ! Car le temps est essentiel dans le Freecell !
Le nom anglais Freecell se traduit littéralement par « cellule libre » en français. Cette appellation fait directement référence au principe général du jeu qui comporte 3 espaces délimités. Au milieu de l’écran se situe l’ensemble des 52 cartes répartis en 8 colonnes. Les cartes sont dans le complet désordre. En haut à droite se trouvent les 4 cellules de destination où le joueur devra reconstituer des suites de cartes par couleur et dans un ordre croissant. En haut à gauche se trouvent 4 cellules vides, d’où le nom du jeu qui vont servir à placer de façon temporaire les cartes qui freinent le joueur dans la constitution des suites.
Pour la petite histoire l’ancêtre du Freecell est le jeu « Huit au loin » qui a pour nom aujourd’hui « Le Boulanger » ou plus souvent « Baker’s Game » soit « le Jeu du Boulanger. » Ce jeu comporte également 8 espaces de stockage. ses origines remontent à l’époque de 1945 avec un jeu scandinave « Quarante Voleurs ». Le créateur du jeu comme on le connait aujourd’hui est M. Paul Alfille qui eut l’idée de réadapter le principe du Baker’s Game en incluant la règle de créer des suites de couleur opposée dans les piles de base. Il en développa la première version en 1978 pour le système d’exploitation scolaire Platon destiné à l’université d’Illinois. La version définitive à l’époque ressemble très fortement à celle d’aujourd’hui avec le déroulement de tournois et des statistiques de jeu.

Le jouer

Jeu gratuit en ligne

Pour les joueurs à la recherche d’un jeu passionnant et possédant une importante communauté, il est tout indiqué. Ce jeu de cartes virtuel a toujours déclenché un grand engouement et a permis à de nombreux joueurs de passer des heures à tenter d’améliorer leur score. Il existe d’ailleurs de nombreuses légendes de records, d’anecdotes sur des parties insolubles, et une vraie mythologie autour de ce jeu.

Il accompagne les joueurs partout et à tout moment de la journée : que ce soit au bureau, à la maison, à la pause-café ou déjeuner, il suffit d’un ordinateur ou d’un téléphone grâce aux nouvelles applications pour portable. Les plus passionnés tentent de réaliser le meilleur score et les meilleurs statistiques de jeu : d’où un classement des meilleurs résultats !